Quel est le rôle du crédit manager en entreprise ?

Dans le secteur des entreprises, le Crédit Manager est un acteur indispensable pour sécuriser les ventes au quotidien. Il est principalement chargé de déterminer les conditions adaptées de règlement. Quand un client ne paie pas, il se charge de le relancer et d’assurer la gestion du dossier. Découvrez quels sont les différents rôles du Crédit Manager, mais aussi les avantages dont vous pouvez tirer profit en vous lançant dans ce métier.

Comprendre le métier de Crédit manager

Le responsable crédit client est appelée un Crédit manager. Il s’assure que toutes les ventes effectuées entre les commerciaux et les clients aboutissement par des paiements. En d’autres termes, il veille à ce que les clients règlent bien les paiements, dans un souci d’excellente santé financière de l’entreprise dans laquelle il exerce ses fonctions.

S’il est un Risk manager, il prend en charge tous les risques de l’entreprise, notamment opérationnel, le risque de cybersécurité, de fraude, de conformité et tous ceux associés à la sécurité et à la sûreté. En effet, les risques auxquels fait face l’entreprise sont plus nombreux qu’avant. Ce professionnel tient donc un rôle crucial et doit faire preuve de compétences conséquentes. Afin d’aboutir au meilleur résultat, il doit évaluer la solvabilité de tous les acteurs en prenant en considération plusieurs indicateurs, notamment les résultats et le bilan financier. L’approche varie en fonction du montant de la facture. Elle est statique quand la facture est peu élevée.

Gérer des factures élevées implique une intervention avec des contrats sur-mesure et des négociations plus poussées. Pour les grands comptes, un Crédit manager rédige toutes les clauses liées aux règlements des factures et suit l’évolution. Lorsque le délai de règlement est court, la trésorerie de l’entreprise est optimisée. De ce fait, tout est mis en place de manière à accélérer l’encaissement.

Vous voulez en savoir plus ? ->  Qu’est-ce que le crédit management ?

Un crédit manager dispose de plusieurs compétences et diverses casquettes. Au quotidien, ce responsable crédit client exerce avec nombreux corps de métiers, comme les services contentieux et de comptabilité de la société. Il organise les opérations de relance client et suit les litiges pas à pas en s’assurant de trouver les meilleures solutions, qui peuvent potentiellement aller jusqu’à la procédure judiciaire quand les autres voies n’aboutissent pas aux résultats escomptés.

Depuis la loi de 2008 qui porte sur la modernisation de l’économie, les entreprises renforcent leurs équipes en recherchant de plus en plus de Crédit Manager. C’est donc un métier très sollicité. L’embauche de ce type de professionnel sera facile s’il bénéficie déjà d’une expérience réussie, à savoir dans un service de recouvrement comptable ou commercial.

Quelles sont les missions d’un Crédit Manager dans une entreprise ?

Tout au long de la relation commerciale, le Client Manager intervient. Ses missions se passent en différentes étapes, aussi importantes les unes que les autres.

En effet, en premier lieu, il effectuer une analyse des risques de solvabilité des clients, en travaillant étroitement avec le Directeur commercial. À partir de l’analyse des segments des clients, le Crédit Manager rédige les conditions générales de vente relatives au délai de paiement et au processus de recouvrement. Ensuite, il intervient en phase d’avant-vente pour évaluer la santé financière du futur client, c’est-à-dire sa solvabilité. En fonction de la situation financière de celui-ci, il met en place des conditions de paiement personnalisées. Une étape cruciale durant laquelle l’expert place ses compétences au service du calcul des ratios de solvabilité au cas par cas pour chacun des clients.

Vous voulez en savoir plus ? ->  Qu’est-ce que le crédit management ?

Après cela, le Crédit Manager effectue un suivi des paiements des factures par les clients. Il n’est pas rare de rencontrer un impayé. Sa mission consiste alors à éviter au maximum les retards de paiement et de faciliter l’entrée de l’argent au sein de l’entreprise. En analysant minutieusement les règlements clients, il effectue un scoring, afin de déterminer le risque d’impayé des factures qui seront émises.

Et enfin, le responsable crédit client intervient pour le suivi pas à pas des dossiers de recouvrement client en effectuant une relance par téléphone ou par courrier, puis via une tentative de règlement amiable du litige. Lorsque cette alternative est épuisée, la voie juridique est appliquée. Il se base principalement sur le délai de paiement moyen ou DSO, qui est un indicateur clé pour gérer le recouvrement client.

Devenir un Crédit Manager : ce qu’il faut faire

Pour accéder à ce métier très exigeant, il est indispensable de disposer d’un niveau bac+5 au moins et d’avoir suivi une formation en finance ou en droit des affaires. Divers parcours sont disponibles, tels qu’un diplôme d’école de commerce ou d’ingénieur spécialisé en gestion des risques et finances. Certains candidats au poste de Crédit Manager disposent d’un bac+6, à savoir un master spécialisé en finance ou en analyse financière internationale.

Un crédit manager début perçoit au minimum 2900€ brut par mois et en moyenne 3400€ bruts. Dans ce métier, un cadre confirmé peut toucher un salaire jusqu’à 5500€ bruts par mois. Au fil du temps et de l’expérience, un Crédit manager peut prétendre une évolution vers d’autres postes comme directeur juridique, des finances ou de crédit selon des aspirations.

Vous voulez en savoir plus ? ->  Comment évaluer la santé financière d’une entreprise ?

Les qualités requises d’un Risk Manager

Pour un expert aux hautes responsabilités comme un Risk Manager, quelques qualités sont requises. En effet, le candidat à ce poste doit disposer d’un profil irréprochable, comme une excellente culture générale et des connaissances aiguisées dans certains domaines tels que l’économie, l’environnement ou encore la sécurité financière. Il devra donc prendre appui sur l’intégralité de ses connaissances et compétences pour définir les failles dans chacune des entreprises et les dangers auxquelles celle-ci s’expose.

De plus, le Crédit Manager doit disposer d’une maîtrise parfaite des outils informatiques et des divers produits financiers. La curiosité, le sens de la persuasion et la motivation sont des critères que doit avoir ce professionnel. Évidemment, il doit également être en mesure de travailler sous pression sans perdre ses moyens et de concert avec d’autres acteurs. Faire preuve d’une éthique irréprochable et savoir dialoguer tout en étant pédagogue est également nécessaire. Il est à noter que dans ce métier, les connaissances universitaires et du terrain sont aussi essentiels que les qualités éthiques et humaines.

Laisser un commentaire