Comment évaluer la santé financière d’une entreprise ?

L’analyse de la santé financière est l’une des clés pour s’assurer de la solvabilité d’une entreprise. C’est une donnée précieuse qui permet aux fournisseurs et autres acteurs qui souhaitent établir un partenariat commercial avec une société. Plusieurs indicateurs de pérennité sont considérés pour évaluer la santé financière d’une entreprise. Découvrez ce que vous devez savoir sur l’évaluation de la santé financière d’une entreprise ici.

La vérification de la santé financière d’une entreprise

Pour qu’une entité, personne physique ou morale, puisse accorder sa confiance à une entreprise dans le cadre d’une relation commerciale, elle s’appuie généralement sur la santé  financière de cette dernière. C’est une base indispensable pour instaurer une relation saine entre client et fournisseur. En effet, l’entreprise doit faire preuve d’autonomie financière pour rassurer ses collaborateurs. Or, les données économiques sont souvent très difficiles à analyser. En effet, ce sont des informations cachées ou camouflées, suivant la loi sur la confidentialité des comptes.

Aussi, il peut être difficile de mener une analyse financière et d’estimer la rentabilité financière d’une entreprise partenaire. Les acteurs doivent le plus souvent se soumettre à un risque d’impayé ou de retard de paiement. De plus, il arrive qu’une entité qui présente une rentabilité financière est en réalité peu solvable sur le long terme.

Afin d’éviter tous ces risques, différents indicateurs de l’analyse financière peuvent être étudiés. Ils doivent permettre de tirer des conclusions fiables sur la santé financière et donc sur la solvabilité. Parmi les données à analyser, il y a :

Le chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires qui est un facteur qui informe de manière précise et sûre sur la santé financière de l’entreprise. En effet, en étudiant le chiffre d’affaires, vous allez savoir si une entreprise parvient à se faire une place sur le marché. Le chiffre d’affaires peut également renseigner sur une augmentation des charges et/ou de l’endettement.

Vous voulez en savoir plus ? ->  Qu’est-ce que le crédit management ?

Les bénéfices

Un bénéfice croissant signifie que la société gagne de l’argent et a une santé financière et des comptes sains. Des bénéfices qui augmentent avec le chiffre d’affaires signifient que l’entreprise sait se démarquer des concurrents, conquérir le marché et réduire ses charges.

Le rapport entre les frais financiers et le chiffre d’affaires est également un indice précieux. Quand le rapport entre le poids du remboursement et le chiffre d’affaires est élevé, cela signifie que l’entreprise a du mal à s’en sortir car l’activité est trop affectée par la dette. Dans ce cas, les organismes de prêt seront plus réticents et hésiteront à donner de nouvelles sources de financement.

Mesurer la croissance des bénéfices

Un bénéfice croissant est un indice qui montre que l’entreprise gagne de l’argent. C’est aussi une précieuse information qui indique si la gestion est saine. Concrètement, cela veut dire que la hausse du chiffre d’affaires va de pair avec une bonne capacité à générer des liquidités. Cela signifie également qu’elle a fourni assez d’efforts pour réduire ses charges. C’est ainsi un indice pertinent et fiable pour les partenaires. C’est un indicateur presque aussi important que la croissance du chiffre d’affaires car il synthétise tous les éléments contenus dans le compte de résultat.

La rentabilité de l’entreprise

La rentabilité de l’entreprise est déterminée avec l’établissement d’un rapport entre le résultat et le chiffre d’affaires. La rentabilité va ainsi baisser si le bénéfice n’augmente pas aussi rapidement que le chiffre d’affaires.

Dans la pratique, cette rentabilité est observée en des termes absolus et relatifs. Elle doit également être comparée avec celle des entreprises qui appartiennent au même secteur d’activité. Si la rentabilité est faible par rapport à celle des concurrents, cela va signifier que la gestion n’est pas optimale. Et c’est un constat valable même si l’entreprise semble générer du cash.

Vous voulez en savoir plus ? ->  Tout savoir sur la délégation de paiement

La capacité de remboursement

Les entreprises sont, à un moment ou un autre, soumise à des dettes. Ce qui est important, c’est sa capacité à les rembourser. Pour connaitre la capacité de remboursement, il faut la mesurer avec le rapport entre les dettes et la marge d’autofinancement.

L’expert qui analyse ces informations va pouvoir déterminer au bout de combien d’exercices l’entreprise va pouvoir rembourser ses dettes. Si le remboursement s’étend sur un délai trop long, cela signifie que les liquidités sont insuffisantes et que l’entreprise est trop fragile pour affronter les difficultés.

La solution d’étude de solvabilité : de quoi s’agit-il ?

L’analyse financière a pour objectif de réaliser une étude de la fiabilité. L’étude de solvabilité réalisée par les experts étudie la pérennité des partenaires commerciaux. Il s’agit d’une analyse financière qui vise à définir une limite de crédit ou une limite d’acompte. Ce qui permet d’anticiper le risque de retard de paiement et d’insolvabilité.

Dans le cadre de cette analyse financière, plusieurs éléments sont mis à la disposition des clients par les entités spécialisées. Ces informations permettent de connaitre la santé financière d’une entreprise, sa situation financière, son actionnariat, sa situation face aux concurrents, les défauts de paiement et d’autres informations économiques précieuses.

Pour les fournisseurs, les experts vont réaliser une étude de la taille du marché, de sa santé, sa localisation… ainsi que celles des concurrents. Ce qui va donner des informations importantes sur les moyens de production, la conformité des produits et services avec les normes en vigueur et la qualité des produits.

Vous voulez en savoir plus ? ->  Quel est le rôle du crédit manager en entreprise ?

Laisser un commentaire